Scènes > Création

Oswald de Nuit, un triptyque

Poème rock 2010

Présence secrète dans les murs de la ville, figure cassée en voie de destruction, Oswald s’enferme dans la chambre 64 d’un hôtel quelconque, sniffe de l’essence, s’entoure de spectres qu’il convoque ( sa mère, un pharmacien de garde, une femme récitant la météo sur un répondeur téléphonique), souvenirs lointains de l’enfance, fantasmes. Le nom d’Oswald est repris à la fois au personnage de la pièce d’Ibsen, Les Revenants ( où le fils sombre dans la folie héritée du père ) et à celui de l’assassin de Kennedy ( simple pion, alibi médiatique d’une bien plus grande machination).

Création en trois volets :

  • Oswald de Nuit
  • Le pharmacien
  • Rosa

Oswaldphotoconcert

Baptiste Tanné
Composition musicale et guitare

Mélissa Acchiardi
Composition musicale, vibraphone, batterie, voix.

Samuel Gallet
Texte, harmonica et voix

Jean-Philippe Albizzati
Interprétation

Marc Pieussergues
Régie son

Adèle Grépinet
Création lumière

Nolwenn Yzabel
Administration