Autopsie du gibier

« Ou le monde me tue, ou je tue le monde ! »
Cette réplique d’Accatone, extraite du film éponyme de Pier Paolo Pasolini, a servi d’impulsion à l’écriture des six drames brefs réunis dans cet ouvrage.

Ce recueil comprend six pièces courtes :
— Trop compliqué pour toi, de Cédric Bonfils (3 femmes) ;
— Le chat de Schrödinger en Tchétchénie, de Marie Dilasser (4 hommes, 2 femmes) ;
— Les cravates, de Thibault Fayner (3 hommes) ;
— Autopsie du gibier, de Samuel Gallet (2 hommes, 2 femmes) ;
— Toute cette neige, de Olivier Mouginot (2 hommes) ;
— Les blés, de Sabine Tamisier (1 homme, 3 femmes).

« Ô l’envol vers
La blessure des anciens enfants égarés
Dans les canyons de l’oubli!
La foulée
Stellaire de ceux qui furent tués
Dans les batailles!
Les saints nés de leurs propres
Visions !
La maison où
Habite le monde ! »

Dylan Thomas
( Vision et prière )

le-monde-me-tue4

Date de publication

2007

Éditeur

Détails

13x21 cm, 184 p.

ISBN

2-84705-038-8
«

Extrait

STAN. – Qui a la famille la plus riche ici ?
Qui a la famille la plus riche ?
Qui a la famille la plus riche ?

LAYA. – Je l’ai quittée pour te suivre.

STAN. – Et les autres alors ils ne disent rien ?
Vous n’avez rien à dire ?
Faudrait au moins être sûr.
Est-ce que des parents sont pour vous un soutien ?
Est-ce que des parents existent quelque part ?

»